• Dr Céline Lacourt

Le retriever de Nouvelle Ecosse

Dernière mise à jour : 22 janv.

Également surnommé le Toller, le retriever de la Nouvelle Ecosse est le 6ème chien du club des retriever de France.

Un chien d’eau canadien.

La Nouvelle Ecosse est une province du Canada. Cette terre humide, propice à la chasse au gibier d’eau. Le Toller comme ses cousins excelle à chercher et rapporter le gibier, qu’il attire également en jouant le long de la rive. Si l’origine de notre Nova est certainement plus ancienne et sans doute restée cachée dans cette province un peu isolée, on commence à entendre parler de cette race au début du XXème siècle. Encore aujourd’hui, les élevages sont peu nombreux et le nombre de Toller assez limité. En France, la première portée remonte à 1993.

Le plus petit des retiever.

Pesant autour de 20 kg pour une petite cinquantaine de centimètres, le Nova est un chien de taille moyenne. Son poil est souple et mi long, recouvrant un sous poil dense. Deux gosses saisons de mue sont à prévoir…avec un bon aspirateur. La robe est fauve, variant du roux à l’orange avec des marques blanches sur le front, le poitrail et le ventre. Les oreilles tombantes sont attachées haut et l’œil noisette, en forme d’amande est vif et intéressé. Le Toller est un chien musclé, compact. Ses pattes sont palmées puisque c’est un chasseur de gibier d’eau. Il est intelligent et très endurant.

Un sportif multi-talents.

Si le Toller est un excellent chasseur, il se fait également remarquer dans toute autre activité physique. Son énergie et son endurance peuvent être encouragées en agility, pistage ou flyball. Il adore l’eau évidemment. Le Toller est très attaché à son maître et apprécie les humains à qui il cherche à faire plaisir. Partager avec lui une activité sportive est un vrai bonheur. Notre champion saura aussi profiter des moments de calme en famille dans la mesure où des séances d’exercice auront canalisé son enthousiasme débordant. Très intelligent, il a besoin d’une éducation sensible et ferme. Il n’apprécie pas de rester seul trop longtemps et l’ennui peut, comme chez de nombreux chien, le conduire à faire des bêtises.

Un chien plutôt robuste.

Comme l’ensemble des retriever, le Toller peut présenter une dysplasie du bassin ou des coudes et les reproducteurs doivent être dépistés, tout comme pour les tares oculaires. Ce chien est gourmand et il convient de surveiller son alimentation et de lui faire faire suffisamment d’exercice afin de limiter le risque d’embonpoint.

Si ce super chien vous tente, renseignez vous auprès des éleveurs… et armez-vous de patience car peu de portées naissent chaque année.




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout