• Dr Céline Lacourt

Le chat persan

Dernière mise à jour : 10 juil. 2020


Le chat persan est le chat de canapé par excellence. Il est connu pour son côté élégant et racé. Pourtant, ce félin n'a rien d'un chat en peluche !

Une tête caractéristique.

Le chat persan se caractérise avant tout par la forme de sa tête. Le nez est court, comme écrasé, avec un stop marqué entre les yeux. La tête est ronde avec un front bombé et assez long. Les oreilles sont petites et hautes, bien poilues, y compris sur le bord de la face interne du pavillon. Les yeux sont grands et brillants. Le poil est long, avec un sous poil très dense et laineux. Différentes robes sont admises même si certaines sont plus recherchées. Une grande acriété de couleurs existent donc.

Le persan est classé parmi les chats de taille moyenne. Les pattes sont relativement courtes mais le corps reste musclé et d'allure imposante. Les mâles sont en général plus grands que les femelles.

Une origine incertaine.

Le chat Persan est aujourd'hui fortement répandu dans toute l'Europe et les Etats-Unis où il est apprécié pour sa beauté et son caractère. Si les critères de la race demeurent inchangés depuis la première exposition où il est apparu, en Angleterre, au XIXème siècle, on évoque une arrivée sur le vieux continent aux alentours de 1620, par l'intermédiaire des Italiens importateurs de soie et bijoux provenant de Perse...

Un chat docile.

Sa réputation de chat de canapé semblerait à certains peu flatteuse mais c'est surtout la gentillesse et la douceur de ce chat qui sont ainsi exprimées dans ce terme réducteur. Le Persan est un chat très affectueux et attaché à son maître. Il aime se trouver en présence de son maître mais n'apprécie pas de rester longtemps dans les bras. Il aime les moments de calme et sa routine quotidienne, comme des repas à heures régulières par exemple. Facilement perturbé par un changement, il peut être qualifié de trouillard et préfère ses petites habitudes.



La qualité du poil du Persan nécessite un brossage très régulier. Le risque de l'apparition de nœuds est important et dans ce cas, seule une tonte permet de soulager l'animal de ces bourres qui lui font mal. Le nez court est souvent associé à une atrophie des canaux lacrymaux. Le chat peut donc avoir les yeux « qui pleurent ». Il est nécessaire de les nettoyer quotidiennement afin de limiter le risque de conjonctivite secondaire. Une alimentation régulière et de qualité permet de garder le persan en bonne santé. C'est un chat qui peut être atteint d'une maladie rénale dont le pronostic est souvent réservé. Les adultes atteints sont écartés de la reproduction mais un suivi régulier de ces petites boules d'amour reste important.

Le Persan est donc un chat aussi attachant que séduisant qui trouve parfaitement sa place au sein d'une famille.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout