• Dr Céline Lacourt

La teigne

Dernière mise à jour : 10 juil. 2020


La teigne est une zoonose c'est à dire une maladie qui peut toucher nos compagnons mais également les membres du foyer. L'agent pathogène est un champignon, la teigne est donc une mycose.

Manifestations sur l'animal.

Si la teigne concerne tous les mammifères, elle atteint plus particulièrement les chats. La teigne se manifeste par une perte de poils, sous forme de plaques bordées d'un liseré rouge. Elle est souvent localisée sur la tête (bord des yeux, des oreilles). La lésion est circonscrite, de forme souvent ronde. Lorsqu'il n'y a pas de surinfection, la teigne ne provoque pas systématiquement de démangeaisons chez l'animal. Les lésions de dépilations s'étendent de façon concentrique.

Le diagnostic repose sur un examen du vétérinaire. Il peut mettre en évidence une fluorescence des poils grâce à un examen avec la lampe de Wood. Un examen de poils au microscope permet également d'observer des spores le long des poils. Parfois, des poils sont déposés sur un milieu de culture que le vétérinaire conserve dans sa clinique et avec lequel il peut interpréter un résultat en quelques jours. Enfin, un prélèvement de poils peut également être envoyé dans un laboratoire extérieur.

La teigne est dûe à un champignon, Microsporum canis, qui vient détruire le poil. Ce champignon peut être présent sur l'animal sans provoquer l'apparition de symptômes. C'est ce qu'on appelle un portage sain. Parfois, ce portage sain peut persister pendant plusieurs mois avant de déclencher la maladie à la faveur d'un stress ou d'une fatigue passagère. La maladie est très facilement contagieuse par contact direct entre les animaux, ou par le biais de tissus ou coussins sur lequel s'est installé un animal porteur. Les spores persistent ensuite plusieurs semaines dans l'environnement.


Manifestations sur l'homme.

Ici encore, la transmission se fait par contact. Ainsi les zones sur lesquelles les lésions sont le plus fréquemment observées sont les avant bras ou le cou (lorsque l'enfant fait un câlin à son cochon d'Inde par exemple). Il s'agit de lésions rondes, qui pèlent au centre, et bordées d'un liseré rouge. On les appelle « les roues de Sainte Catherine ». Chez l'homme, la teigne est une maladie très prurigineuse, c'est à dire responsable de démangeaisons importantes. Si la teigne n'est pas une maladie grave, elle reste inconfortable et longue à soigner et perturbe la cohabitation entre l'animal et son maître. L'homme n'est pas contagieux. On dit que c'est un « cul de sac » pour la maladie.


Traitement de l'animal.

La lutte contre les champignons repose sur un traitement local qui suffit parfois mais est le plus souvent associé à l'administration d'anti-fongiques par voie orale. Le traitement doit être suffisamment long, pour éviter de laisser passer au travers quelques spores et de se retrouver au point de départ quelques semaines plus tard. Bien sûr, tous les animaux de la maison doivent être traités, y compris ceux qui ne présentent pas de symptômes. Cette nécessité est parfois un vrai cauchemar lorsque la maladie apparaît au sein d'un élevage ou d'un refuge ! Un nettoyage soigneux de l'environnement (utilisation de chlorhexidine pour les sols, nettoyage de toutes les couvertures où a pu se coucher l'animal...) est indispensable. Il est parfois nécessaire d'avoir recourt à des fumigènes afin d'assainir complètement l'environnement. L'observation de lésions sur un membre de la famille doit amener à consulter le médecin rapidement. La teigne n'est pas une maladie grave et, si le traitement est long et parfois fastidieux, on en vient toujours à bout !


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout